Besoin de vous sentir mieux chez vous  ?
Découvrez mon accompagnement « Simplifier et Organiser son intérieur » ! 🧹

SAISON 1, EPISODE 7

Revenir à l’essentiel dans une chambre d’enfant

Thématique : REVENIR À L’ESSENTIEL

Dans cet épisode, je partage avec toi les astuces qu’on utilise dans notre quotidien pour revenir à l’essentiel dans une chambre d’enfant, espace qui peut devenir très vite une grande source d’encombrement. 🧹

Spoiler alert : un enfant n’a pas besoin d’une quantité de choses pour être heureux ! 🫧

Tu peux t’aider de l’onglet Chapitres en survolant (avec ta souris) le player ci-dessus pour naviguer plus facilement entre les différentes parties de l’épisode.

Si tu apprécies cet épisode, n’hésites pas à laisser 5 étoiles et un commentaire sur Apple Podcast et/ou Spotify, afin de soutenir gratuitement le podcast. 🎙️💛

Tu peux également, si tu le souhaites, échanger avec moi sur cet épisode dans l’espace commentaires ci-dessous. 

Bonne écoute ! 🎧

Hôte & invités

Clémence

 Ressources mentionnées dans l’épisode

Episode 1 : Cheminer vers l’essentiel, mon parcours minimaliste 🎧
Episode 3 : Désencombrer par où commencer ? 🎧

Les éléments-clés de l’épisode :

Un espace fonctionnel

Peu importe la superficie de la chambre de tes enfants, tu peux créer un espace épuré et allégé grâce à la simplicité et au retour à l’essentiel.
Tu peux lui créer des espaces distincts, en voici quelques exemples avec la chambre de mon fils Jules :

  • Un coin nuit, composé de son lit et d’une petite bibliothèque à livres.
  • Un espace pour ses vêtements. Pense au recyclage et au DIY.
  • Un rangement de ton choix pour les activités (activités manuelles, puzzles, ..).
  • Les rangements de ton choix pour les jouets (meuble dédié, panières, coffre, …).

Le but est aussi de faciliter l’accès ET le rangement, à ton ou tes enfants. 

Le rangement

Comme pour tout le reste de la maison, il est important de définir une place pour chaque chose.

Evidemment, dans toute maison, il y a de la vie, et même encore plus dans une chambre d’enfant ! L’enfant sort tous ses jouets, il s’exprime, laisse aller sa créativité, son imagination .. tout ne reste pas parfaitement rangé, tout le temps et c’est normal !

Mais une fois que ce temps de jeu est terminé, qu’il est temps par exemple d’aller à la douche, de dîner, etc.. viens le moment où c’est plus agréable pour tout le monde que la chambre redevienne rangée et c’est là qu’il est important que l’enfant sache où il doit ranger ses jouets et donc, que chaque jouet ait une place attitrée.

Parfois, il arrivera que ton enfant n’a pas envie de ranger, voici quelques astuces qu’on utilise à la maison :

  • Ranger sous forme de jeux : on doit avoir ranger avant que le chronomètre sonne, celui qui est le plus rapide à ranger son espace à gagner, etc.. 
  • Aider l’enfant à ranger, le faire en équipe (ça peut éviter bien des conflits et des rapports de force et des sessions de rangement à rallonge  n’en plus finir).
  • Expliquer aussi pourquoi c’est plus agréable de ranger.

Trier régulièrement

Trier régulièrement pour éviter de s’encombrer à nouveau, c’est aussi une étape essentiel car l’accumulation peut revenir beaucoup plus vite qu’on le croit (rires).

Quand est-ce que c’est le moment de trier ?

  • Quand les rangements dédiés commencent à déborder à nouveau.
  • Noël approche.
  • Son anniversaire approche.

Trier avec son enfant ou pas ?
A voir en fonction de la réceptivité de ton enfant, en fonction de son âge aussi.

  • Si tu tries avec ton enfant, n’hésite pas à lui expliquer pourquoi c’est important de trier.
    Les enfants comprennent beaucoup de choses.
  • Si trier avec ton enfant te semble compliquer ou si c’est plus simple pour toi de le faire seul(e), c’est ok !
    Attention par ailleurs à bien observer pendant plusieurs jours/semaines, à quoi ton enfant joue (la rotation de jouets peut t’aider pour ça).

Trier une chambre d’enfant :

  1. Rassembler et trier les affaires par catégories : livres, jouets, jeux de société, peluches, babioles, loisirs créatifs, coloriages..
  2. Enlever les objets avec lesquels ton enfant ne joue plus, ceux qui ne sont plus de son âge, ceux qui sont abimés ou cassés, ceux dont il manque des pièces, les petites babioles de mauvaises qualités..
  3. Sortir de la chambre ce qui s’en va (dons, ventes, etc..).
  4. Ranger ce qui reste dans les rangements dédiés.

Zoom sur les créations et les coloriages :
À la maison, on les expose fièrement pendant quelques semaines et ensuite on les recycle pour faire de la place aux prochaines.

 

La rotation des jouets

Tu définis 1 ou 2 caisses qui seront stockées à l’extérieur de la chambre de ton enfant, hors de sa vue, pour le surplus de jouets, d’activités, etc.. et ça te permettra de faire un roulement avec d’autres affaires qu’il possède dans sa chambre et dont il a commencé à se lasser, par exemple.

Quelques avantages de pratiquer la rotation  des jouets :

  • Quand on pense que l’enfant ne joue pas avec tel ou tel chose mais qu’on n’est pas sur, on peut stocker l’objet dans les boites. Et si l’enfant ne réclame jamais le dit objet, on peut s’en séparer, après un certain laps de temps. Si au contraire, il le réclame, on a juste à le remettre à disposition dans sa chambre.
  • Ça permet à l’enfant de re-découvrir, à chaque rotation, de nouveaux jouets, sans dépenser un centime en prime.
  • Ça évite le trop plein de choix pour l’enfant, car on sélectionne une certaine quantité, mise à disposition dans sa chambre et le reste est stocké ailleurs. Trop de choix peut l’amener à ne rien faire, à s’ennuyer alors que paradoxalement, sa chambre est pleine !

Achats de jouets

Chez nous, c’est pour son anniversaire et son Noël principalement.
On mêle aussi de beaux livres, des jeux de société ou des activités manuelles. Et surtout, la plupart du temps, on privilégie les expériences (c’est ce qu’on préfère) et on sait qu’il aura des cadeaux par la famille (avec une petite liste d’idées qu’on leur donne).

On évite la sur-abondance de cadeaux. Et on mêle différentes catégories.
Exemple : un livre, un jouet, un jeu de société / une expérience + 1 jouet / etc..

Qu’est ce que je fais si il réclame ?
Parfois, je cède quand c’est raisonnable ou que j’ai envie de lui faire plaisir et parfois, je lui explique pourquoi c’est non. Et qu’on peut demander au prochain Noël ou Anniversaire ou qu’il a déjà la même chose à la maison.

Après chez nous, le shopping c’est pas tellement une activité hyper présente, vous l’aurez compris (rires) donc ça limite aussi ce genre de discussions.

 

Vêtements

J’achète majoritairement tous les vêtements d’occasion sur Vinted + occasionnellement sur foire à tout.
Sauf : chaussures, pantalons et sous vêtements : c’est un choix personnel.

Jules ne possède pas plus de 15 jours de vêtements, je pense. En plus, les enfants grandissent tellement vite !

À chaque nouvelle saison, je trie et je note sur une liste ce qu’il faut que je rachète.

Pinterest

Clémence

Vivre mieux avec moins me permet de me simplifier la vie et de me libérer du temps pour ce qui compte vraiment pour moi : être présente pour mon fils ♥️, faire un métier qui me plait, vivre des expériences uniques qui nous laisseront de jolis souvenirs, faire ce que je souhaite de mes journées .. ✨

A travers mon blog (et mon podcast), je partage des outils, des réflexions, du vécu, pour t’aider à vivre une vie plus simple, plus sereine et plus épanouie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *